Eglise et Travail
Près de vez vous
Flèche rouge

PROCHAINES RENCONTRES

GENÈVEVAUD
VALAISNEUCHÂTEL
FRIBOUGJURA


FORMATION
DONS - SOUTIEN
LIEU D'ACCUEIL

Stop

A méditer tout de suite :
"Prends le temps"

Prends le temps d’aimer,
C’est le secret de l’éternelle jeunesse !

Prends le temps de lire,
C’est la source du savoir !

Prends le temps d’écouter,
C’est la force de l’intelligence !

Prends le temps de penser,
C’est la clef de la réussite !

Prends le temps de jouer,
C’est la fraîcheur de l’enfance !

Prends le temps de rêver,
C’est un souffle de bonheur !

Prends le temps de rire,
C’est la musique de l’âme !

Prends le temps de pleurer,
C’est l’émotion d’un grand cœur !

Prends le temps de vivre,
Car le temps passe vite

Et ne revient jamais !

(Anonyme)
Témoignage ACO
N° 510, 09-10.2006

Jouet esclave

Credo des travailleurs
(D’Afrique du Sud)

Je crois, Seigneur, que de ton esprit fertile est né ce monde tout entier, et que de ta main d’artiste toute la beauté a fleuri.
Je crois en Toi, architecte, ingénieur, ouvrier et charpentier, maçon et bâtisseur, créateur d’esprit, de musique et de chant, de pluies et de vents, de paix et d’amour.
Je crois en Toi, Toi Christ ouvrier, lumière de lumière et Fils unique de Dieu, qui, pour le salut du monde, a pris chair du sein de Marie.
Je crois que tu as été fouetté, torturé avec dérision, martyrisé sur la Croix, quand Pilate était gouverneur, lui qui a cru gommer son erreur en se lavant les mains.
Je crois en Toi, Ami, Esprit vivifiant du Christ ouvrier, conquérant de la mort. Tu as engendré par son sacrifice démesuré une nouvelle humanité à libérer. Tu ressuscites en chaque bras qui se tend, en chaque mot prononcé pour la défense de ton peuple contre l’exploitation tyrannique.
Car Tu es vivant à la ferme, à l’usine, à l’école, au bureau, à l’atelier.
Je crois en Ton incessant combat, en Ta force et Ton infini pouvoir de résurrection.


Je crois à ces forces d'aimer...

Je crois à toutes ces énergies nouvelles pour favoriser le dialogue enfants, parents et enseignants. Quel espoir quand des gens se mettent ensemble pendant des mois pour regarder dans la même direction !

Je crois à ces forces d’aimer qui brisent les frontières, amènent à se rencontrer, à agir ensemble dans le respect de la diversité des langues, des cultures.

Je crois en Dieu Père qui appelle les hommes à la fraternité. Son bonheur, c’est le bonheur de l’homme, c’est l’homme vivant.

Je crois en Jésus Christ donnant l’exemple de l’écoute des plus petits, des plus fragiles, des laissés pour compte. Pour lui, il ne peut être question d’exclus de l’amour, de l’espoir.

Je crois en l’Esprit Saint. Il est présent aux hommes et aux femmes de temps. Il inspire et soutient toutes les initiatives qui créent de la solidarité, qui permettent la rencontre et l’action de ceux qui servent une grande fraternité.

Je crois en cette capacité des hommes à faire ce monde meilleur malgré les obstacles d’aujourd’hui. La vie continue de rester la plus forte, et toute action, si petite soit-elle, permet de garder espoir.

Equipe ACO de Faverges
in « Témoignages ACO – les idées en mouvement », n° 497